vendredi 8 décembre 2017

"LA COLERE DU VENT" ("TRINITA VOIT ROUGE"), 1970.

La Colère du Vent, (La Colera del Viento), Mario Camus, 1970, synopsis d'exploitation, Les Films Marbeuf, France, 1972. 

Mario Pardo, tueur à gages.



Le Film Français, N° 1457 du 20 octobre 1972, sortie française de La Colère du Vent



Le Film Français, N° 1458  du 27 octobre 1972. Une semaine d'exploitation de La Colère du Vent sur Paris.




Fotogramas, N° 1124 du 1° mai 1970. Maria Grazia Buccella sur le tournage de La Colère du Vent, province de Huelva. La production espagnole, en faillite, fait appel à des fonds italiens, imposant via la Fair Film de Mario Cecchi Gori, la présence de Maria Grazia Buccella, en remplacement de Carmen Sevilla et de Terence Hill. 


Maria Grazia Buccella.




Ciné-Revue, N° 42 du  15 octobre 1970. 


Maria Grazia Buccella et Terence Hill (Mario Girotti), dunes de Donana, province de Huelva, vers mai-juin 1970. 


Bes Vetra (La Colera del Viento), synopsis d'exploitation bilingue, Yougoslavie. 


Terence Hill (Marcos). 




Der Teufel kennt kein Halleluja (La Colera del Viento), synopsis publicitaire d'exploitation, R.F.A., 1972.









Neues Filmprogramm, N° 6253, Autriche/R.F.A,  novembre 1972. 






Der Teufel kennt kein Halleluja, photographies d'exploitation, R.F.A. (Allemagne de l'Ouest), 1972. 











Der Teufel kennt kein Halleluja, matériel d'exploitation, R.D.A. (Allemagne de l'Est).



Le Film français, N° 1621 du 16 avril 1976. Annonce pour Trinita voit rouge, ex La Colère du Vent



Sud-Ouest, édition de Bordeaux, mercredi 8 décembre 1976, pavé de presse. 



Trinita voit rouge (La Colère du Vent), Mario Camus (1970), synopsis d'exploitation Audifilm, France, 1976. 



Terence Hill.




Fernando Rey.



Trinita voit rouge (La Colère du Vent), photographies  d'exploitation Audifilm, France, 1976. 


Maria Grazia Buccella.

Terence Hill.



La Colère du Vent, photographies de presse, France/Amérique du Sud. 




La Colera del Viento, Mario Camus (1970), synopsis d'exploitation, ressortie 1982, Espagne. 






Fernando Rey.

Mario Pardo.



La Colera del Viento, Mario Camus (1970),  photographies  d'exploitation, ressortie 1982, Espagne. 




La genèse de La Colera del Viento est compliquée, elle est racontée en une dizaine de pages dans le livre de José Luis Sanchez Noriega, Mario Camus, Catedra, coll. Signo e Imagen/Cineastas, 2000. 


La version française exploitée en France  par Les Films Marbeuf puis Audi Film est coupée, comme l' est aussi la seule version disponible en Italie, VHS ou DVD, alors que le film y a d'abord fait l'objet d'une exploitation de sa  version intégrale italienne au cinéma...Il faut se procurer le montage espagnol  sur DVD (Espagne ou Allemagne) pour apprécier le film complet voulu par Camus, avec l'accompagnement musical choisi.



La Colera del Viento, version espagnole complète, DVD espagnol et allemand.

Le DVD italien, La Collera del Vento, propose une version amputée  de son prologue: l'assassinat par Marco (Terence Hill) d'une personnalité politique.


En France, la version doublée par Les Films Marbeuf (1972), reprise par Audi Film (1976), est coupée de son final tragique, le meurtre montré  de Marco : le succès de Trinita est passé par là.

La Colère du Vent connaît  deux éditions vidéos françaises légèrement différentes, deux copies coupées à des passages différents au vu probablement de l'état des pellicules  utilisées... 


Trinita voit rouge (La colère du vent), édition VHS VIP, copie Audi Film, 1979. Version déclinée chez une majorité d'éditeurs dans les années 80 et 90:




Trinita voit rouge, VHS Casa Video Pictures, sans date, copie Cosmopolis et Films Marbeuf, très bonne image, sans date: version retitrée sur pellicule Et Viva la Revolucion ! ...

...une copie reprise sur la VHS  Arwen, sans date:



Et Viva la Revolucion! (La Colère du Vent), Mario Camus (1970), dernier retitrage salles (indication du format de projection, d'ailleurs erroné...), synopsis d'exploitation, France,  fin des années 1970, circuits provinciaux et ruraux.. ?


Augusto Martelli, La Collera del Vento, BO, sur CD Digitmovies, 2004: une musique qui ne convenait pas vraiment à Mario Camus, réadaptée pour la version espagnole du film.




Bolero Teletutto, N° 1252 du 25 avril 1971.


Augsuto Martelli, en 1971. 




Sources:
La Colère du Vent, (La Colera del Viento), Mario Camus, 1970, synopsis d'exploitation, Les Films Marbeuf, France, 1972.
Le Film Français, N° 1457 du 20 octobre 1972.
Le Film Français, N° 1458  du 27 octobre 1972
Fotogramas, N° 1124 du 1° mai 1970.
Ciné-Revue, N° 42 du  15 octobre 1970.
Bes Vetra (La colera del viento), synopsis d'exploitation bilingue, Yougoslavie.
Der Teufel kennt kein Halleluja (La colera del viento), synopsis publicitaire d'exploitation, R.F.A., 1972.
Neues Filmprogramm, N° 6253, Autriche/R.F.A,  novembre 1972.
Der Teufel kennt kein Halleluja, photographies d'exploitation, R.F.A. (Allemagne de l'Ouest), 1972.
Der Teufel kennt kein Halleluja, matériel d'exploitation, R.D.A. (Allemagne de l'Est).
Le Film français, N° 1621 du 16 avril 1976.
Sud-Ouest, édition de Bordeaux, mercredi 8 décembre 1976, pavé de presse. 
Trinita voit rouge (La Colère du Vent), Mario Camus (1970), synopsis d'exploitation Audifilm, France, 1976. 
Trinita voit rouge (La Colère du Vent), photographies  d'exploitation Audifilm, France, 1976.
La Colère du Vent, photographies de presse, France/Amérique du Sud.
La Colera del Viento, Mario Camus (1970), synopsis d'exploitation, ressortie 1982, Espagne.
La Colera del Viento, Mario Camus (1970),  photographies  d'exploitation, ressortie 1982, Espagne.
José Luis Sanchez Noriega, Mario Camus, Catedra, coll. Signo e Imagen/Cineastas, 2000.
La Colera del Viento, Mario Camus (1970), différentes éditions DVD, Espagne, Italie, Allemagne.
Trinita voit rouge (La Colère du vent), Mario Camus (1970), différentes éditions VHS, France, Italie.
Et Viva la Revolucion! (La colère du vent), Mario Camus (1970), synopsis d'exploitation, France, sans date.
Augusto Martelli, La Collera del Vento, BO (1970),   CD Digitmovies, 2004.
Bolero Teletutto, N° 1252 du 25 avril 1971.